Mettre la main sur une PS5 en cette période de pandémie, c’est un peu comme la quête du Saint graal. La console est sortie il y a un an mais se retrouve victime d’une distribution assez laborieuse, Covid oblige, avec des consoles qui se vendent comme des petits pains quelques minutes après le restockage en boutique. Notre île n’est pas en reste car même si la console est disponible, elle est vendue à un prix éxorbitant. La raison derrière : les frais d’importations qui ont drastiquement augmentés, mais aussi le manque de stock global, en font que la nouvelle mouture de la console de Sony devient un objet de collection rarissime. Votre aimable serviteur a pu enfin mettre la main sur la bête (après près d’une année d’attente) et vous livre ses impressions après deux semaines d’utilisation.

Design Futuriste

La première chose qui frappe lorsqu’on fait le unboxing, c’est l’immensité et le design tape à l’oeil de la chose. La PS5 n’a rien à envier avec ses prédecesseurs. Exit le noir, signature de la console de Sony depuis la Playstation 2, la ps5 se démarque par son blanc fracassant et surtout pour sa taille qui ressemble beaucoup à un énorme Tower pour PC. Si vous voulez que votre PS passe inapercu dans votre salon ou votre salle de jeu, c’est raté d’avance car qu’on le veuille ou pas, elle attirera les regards par sa stature et son blanc de neige. Pour les plus minutieux d’entre vous, sachez que si vous passez la carosserie de la PS5 à la loupe, vous remarquerez un design fait de X,O,▲ et □ minuscules tout le long de la surface, idem pour la manette. En tout cas, que vous soyez fan ou non de ce nouveau design (Je suis fan), elle interpelle par son audacité et cette volonté de se démarquer de la concurrence. Et le miracle : la console est silencieuse. Aucun bruit de Ventilo viendra déranger vos sessions de jeux. Par contre si vous êtes sur un jeu physique, la console fera un léger bruit lorsqu’il utilisera le disque inséré dans le lecteur.

Manette révolutionnaire.

Exit la Dual shock, enter la Dual Sense. Là où le designe de la console tranche par son look atypique, on est pas en reste pour la manette. Sony a décidé d’écouter les critiques portées à l’encontre de la dual shock 4 et propose un hybride. Ce nouveau design oscille entre tout ce qui faisait la signature de la manette estampillé PS tout en infusant une prise en main proche de la manette Xbox (réputée pour être une des meilleurs manettes de jeu toutes catégories confondues). On enlève le led à l’arrière de la manette Dualshock (qui était pour moi une des choses les plus dérangeantes de la ps4) pour un éclairage beacoup plus sobre qui se situe juste sous le partie tactile de la manette. La prise en main est immédiate et propose une experience de jeu beaucoup plus confortable que la précédente version. Mais la véritable révolution se situe dans le haptic feedback qui offre une nouvelle dimension à l’expérience de jeu. Je m’explique. La Playstation a toujours proposé des vibrations depuis la première Dualshock. Mais cette option était plus un gimmick car elle proposait une vibration unique selon les actions. La Dual Sense pousse le boucheau plus loin en proposant des vibrations personnalisées selon chaque environnement rencontré dans les jeux. Si votre avatar marche sur du gravier, sur de l’herbe ou dans l’eau, la manette propose une vibration différente pour chaque élément. Idem pour les gachettes qui s’adaptent aux types d’armes que vous utilisez. Elle devient plus dur lors de l’utilisation d’un shotgun et plus mou pour celui d’un simple revolver. L’experience de jeu devient immersif à un point où la manette devient une extension de votre main tout en vous procurant des sensations inédites jamais rencontrées dans le domaine videoludique. En parler c’est une chose mais il faut vraiment le voir en action pour en saisir la révolution. L’exemple parfait est le jeu Astro’s playroom, offert gratuitement avec la console, qui propose une demonstration bluffante des capacités de la Dual sense. En esperant que les éditeurs suivent en nous offrant des jeux qui utilisent les possiblités prométteuses de la manette.  

Et les jeux

Ayant pu essayer quelques exclus dont Returnal et Deathloop, le niveau graphique est bluffant. Returnal propose un monde assez glauque mais d’une beauté renversante. Chaque texture est implémentée avec des niveaux de détails impressionnants accompagnée d’une animation fluide en 60 fps. Returnal étant un jeu nerveux, rapide et précis, on se prends un malin plaisir à zigouiller des aliens dans un bullet hell jouissif tout simplement grandiose. La Dualsense est très bien utilisée avec des haptic feedbacks superbement rendus. Les créatures, la pluie qui tombe sur votre personnage, les différents pistolets utilisés, chaque action est retranscrite de façon convaincante pour vous donner une experience immersive comme jamais.

Deathloop bénéficie d’une direction artistique moins belle que Returnal mais demeure une vitrine des performances de la console avec son 60 fps constant et aussi son mode en ray tracing (mais limité à 30 fps)  qui rends bien les éclairages et les reflets avec un réalisme assez déconcertant. Le jeu est superbement fun avec son concept de malade : vous vous retrouvez dans une boucle temporelle et devrait revivre la même journée si vous crevez dans le jeu. Trop en dire serait gacher le plaisir.

Retro compatible

L’autre atout de la PS5 par rapport à ces prédecesseurs, c’est que vous pourrez rejouer vos jeux Ps4 (physique ou Digital) sur la console. Et oui, Sony l’a enfin fait (par rapport à Microsoft qui a tout le temps proposée cette option sur sa xbox), vous pourrez garder votre catalogue de jeux PS4 et les rejouer à n’importe quel moment sur votre nouvelle PS5. Mais une bonne nouvelle n’arrivant jamais seul, Sony propose même d’upgrade certains jeux de son catalogue en version PS5 avec des améliorations graphiques, framerate et même des options tirant partie de la Dual sense. Ayant pu essayer Final Fantasy 7 remake, God of War, Last of us Part 2  et Ghost of tsushima, je peux vous dire que ce sont de nouveaux jeux qui s’ouvrent à vous. La console remet vraiment au gout du jour les jeux existants tel un pc avec un nouveau processeur et une nouvelle carte graphique. Bluffant.

Tout n’est pas rose                                                                                               

Par contre j’ai quelques reserves sur certaines choses. La première c’est la disparition du visionnage des trophés de ses amis. Les possesseurs de la PS4 savent déjà que la première chose qui apparait lorsque vous entrez sur votre menu c’est les trophés debloqués par votre liste de contact. Elle a malheureusement disparu dans le nouveau menu proposé par la PS5. Certains pourront trouver celà anecdotique mais je suis de ceux qui aime bien cette petite option qui montrait un peu qui jouait à quoi et offrait un petit challenge pour trouver le trophé débloqué par son pote.

Deuxième chose, même si la mise à jour gratuite des jeux existants pour les mettre à niveau est bienvenue, le système en lui même est assez bordelique. Je vous explique. Lorsque vous insérez votre disque, avant de copier le jeu sur la console il va vous dire s’il y a une version PS5 disponible. Lorsque vous acceptez la mise à niveau , il faudra retéléchargé le jeu sur PS store malgré que vous ayez le disque physique en votre possession. Certains jeux comme Tsushima et Death Stranding vous demanderont même de repasser à la caisse pour avoir droit aux versions next gen du jeu. Je salue par contre Naughty Dog qui propose sa mise à niveau avec une simple mise à jour à télécharger.

Verdict

Prometteur est le mot le plus approprié quand on parle de la PS5. La console démontre déjà son savoir faire avec les quelques jeux proposés dans sa première année d’existence. Avec sa manette Dualsense révolutionnaire en terme de sensations nouvelles, la palette graphique qui propose un degré de réalisme bluffante et son catalogue de jeux qui devrait encore s’etoffer en 2022, Sony semble avoir reussi son coup. Le seul Bemol : Faut toujours galérer pour se procurer la console en cette période de fête. Mais ceux qui arriveront à mettre la main sur le graal, découvrirons une nouvelle ère du gaming.