Tom Holland n’est plus le seul Spider-Man du MCU.

La nouvelle bande-annonce de Spider-Man : No Way Home projette Peter Parker tête la première dans le multivers. Cette bande-annonce, publiée mardi, donne aux spectateurs un avant-goût du chaos temporel qui s’annonce lorsque le film sortira le 17 décembre.

Après des mois de teasing, cette bande-annonce révèle enfin toute l’étendue du multivers de Spider-Man de Marvel. Après que le Docteur Strange ait jeté un sort pour faire oublier qu’il est Spider-Man, le Peter Parker de Tom Holland se retrouve face aux méchants des films précédents. On retrouve le Docteur Octopus (Alfred Molina) – que nous avons vu dans la première bande-annonce – Electro (Jamie Foxx) et le Bouffon Vert (Willem Dafoe). Ne vous attendez pas à voir d’autres Spider-Man pour l’instant.

Un personnage que nous ne voyons pas dans la bande-annonce est Eddie Brock et son ami Symbiote Venom. Il n’a pas été confirmé que Tom Hardy apparaîtra dans le film, mais nous savons que le personnage existe au moins dans le même univers que le Spider-Man de Tom Holland. Dans la séquence d’après-crédits de Venom : Let Their Be Carnage, Eddie et Venom sont transportés dans une nouvelle réalité, apparemment par le sort du Dr Strange, comme dans la première bande-annonce de No Way Home. Une fois arrivés, ils voient J.K. Simmons révéler l’identité secrète de Peter Parker, prouvant ainsi qu’ils sont enfin dans le MCU – même s’ils ne sont pas dans ce trailer.

Spider-Man : No Way Home est une fois de plus réalisé par Jon Watts, avec un casting composé de Holland, Zendaya, Benedict Cumberbatch, Jacob Batalon, Jon Favreau et Marisa Tomei. Comme l’a dit Holland, il est destiné à être la “fin” de cette franchise. “Je pense que si nous avions la chance de nous replonger dans ces personnages, vous verriez une version très différente”, a déclaré la star en octobre. “Ce ne serait plus la trilogie du Homecoming. Nous lui donnerions du temps et essaierions de construire quelque chose de différent et de changer la tonalité des films. Je ne sais pas si cela se produira ou non. Mais nous traitions définitivement [No Way Home] comme s’il touchait à sa fin, et c’est ce que nous avons ressenti.”